lundi 29 décembre 2014

Introduction

Ce Blog présente le carnet de poilu de mon grand-père maternel Prudent Legendre en 1914-1915 ainsi que certains documents d'époque (Pour voir les cartes postales et photos, allez sur le côté droit du Blog dans "archives"...). 
Il était né le 11 avril 1886. Mobilisé du 4 août 1914 au 17 mars 1919, il fut affecté successivement aux 131 RI, 331, 405, 239, et 140ème RI. Il reçut la Médaille militaire, la Croix de guerre, la Croix du combattant, la Médaille de l'Argone et la Médaille de Verdun. Il passa l'essentiel de sa vie à Mennetou sur Cher (Loir et Cher) où il tint un hôtel-restaurant puis un bureau de tabac. Il assura la présidence du Syndicat d'initiative et du tourisme pendant 25 ans et celle de la section locale des anciens combattants.




Quelques remarques personnelles sur ce carnet de tranchées:
Ce document est présenté dans toute son authenticité, l'orthographe n'est pas corrigée. J'ai ajouté, à droite du texte et entre parenthèses, quelques explications sur des mots de vocabulaire employés dans les tranchées et l'orthographe exacte des noms de lieux.
Les notes prises quotidiennement sont brèves. Il s’agit de fixer des repères pour se souvenir plus tard du déroulement des événements.
Les émotions ne transparaissent pas pourtant il se passe devant ses yeux des faits dramatiques et il est lui-même engagé dans des situations extrêmes (combats à la baïonnette, blessures…). La censure peut en être une raison, la retenue, la pudeur en est une autre.
   Ces moments marqueront toute sa vie. Dans les années 1960 où je passais beaucoup de temps avec lui, cette guerre était un sujet de discussion qui revenait sans cesse. Son engagement dans l’association des anciens combattants était très importante ( Il  était le président de la section locale). Il conservait dans son bureau le drapeau tricolore des anciens combattants et le fusil à baïonnette juste à côté. Je me suis toujours demandé si cette lame avait servi mais je n’ai jamais osé poser la question…
   Les parties de cartes avec ses amis qui avaient connu ces années là étaient interminables. Autour d’une chopine de vin rouge, les éclats… de voix étaient nombreux. Certains partaient en bougonnant sans finir la partie de belote mais le lendemain tout le monde se retrouvait autour de la même table ! 
Lors de son enterrement en mars 1969 les anciens combattants de 14  étaient encore nombreux. Différents discours rappelèrent son engagement, ses blessures et ses distinctions... 
Les célébrations de 2014 pour le centenaire du début de cette Première guerre mondiale constituent une bonne occasion pour transmettre ce témoignage.


 Richard Fortat, 
petit-fils de Prudent Legendre. 
Décembre 2014




Une exposition consacrée aux combattants de Mennetou-sur-Cher de la guerre 14-18 s'est déroulée en novembre 2016. Elle a eu beaucoup de succès. Prudent Legendre avait une place de choix dans cette évocation. Le blog qui lui est consacré a été nommé lors du discours d’inauguration. Un beau panneau a été réalisé par les bénévoles de la bibliothèque organisés autour de Ghislaine Lanchon (voir ci-dessous).



Un conseiller général, Christophe Thorin le maire de Mennetou et Ghislaine Lanchon lors de l'inauguration de l'exposition.



à visiter aussi: 
un site qui parle de 14-18 et du Loir et Cher
http://www.culture41.fr/Centenaire-1914-1918

un autre Blog sur un poilu dont j'ai retrouvé la trace
http://pierrepillondinan.blogspot.com



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire